1. Le diadème de la Vierge 

Il s’agit d’une couronne ouverte de 14 cm de haut et d’un diamètre de 16.5 cm. Le bandeau inférieur est orné d’émaux et de pierres de couleur, le bandeau supérieur porte le texte suivant : AVE AUGUSTISSIMA  et REGINA PACIS successivement alternés avec des topazes.

La partie supérieure de la couronne se compose de roses à huit emblèmes des litanies de la Vierge avec pierres et perles, coraux et fleurs de lys.

Un grand saphir marque le centre du diadème. Dans le bas de ces feuillages se trouvent cinq blasons réalisés avec des émaux. Plusieurs noms des donateurs sont inscrits dont celui du cardinal Goossens avec l’inscription suivante : CORONATA SUM A CARDINAL GOOSSENS ARCHIEPISCOPO MECHLINIENSI DELIGATO A SUMMO PONTIFICE LEONE XIII DIE  8a 7bis 1897.

Dès l’instant où Marie est déclarée « Reine du Ciel et de la Terre », il va de soi qu’elle soit couronnée avec tous les attributs d’une royauté.
En tant que Mère de Jésus Christ, il s’agit d’une reconnaissance à sa co-rédemption : en acceptant le projet de Dieu et en l’assumant pleinement Elle participe pleinement à la rédemption du monde.

Retour à la photo des pièces du couronnement

2. La couronne de l’Enfant 

D’une hauteur de 19 cm et d’un diamètre de 13 cm, cette pièce est ornée de six branches de roses garnies de pierres rouge foncé alternant avec des tiges néo-gothiques se rejoignant au centre, surmontée d’une boule crucifère.

Le bandeau est orné d’émaux et de pierres vertes. On peut encore y voir des cristaux de roche, des perles fines ainsi que des coraux et différentes pierres bleues.

Dans les évangiles, le Christ nous parle à plusieurs reprises du « Royaume des Cieux » d’où Il est venu pour « sauver ce qui était perdu ».
Il devient évident que celui qui nous invite en son royaume soit aussi celui qui en porte la souveraineté.

Dans notre imagerie, il est logique de représenter cette royauté par des signes comme la couronne.  

Retour à la photo des pièces du couronnement

3. Le sceptre 

La Vierge tient en sa main gauche un sceptre d’une hauteur de 45.5 cm orné de motifs de feuillage de lys et de pierres vertes, bleues, roses et des rubis.

Quatre anges sont gravés autour d’un nœud qui portent des phylactères avec l’inscription suivante : REGINA PACIS et AVE AUGUSTISSIMA. Le sommet du sceptre est orné d’une fleur de lys et de petites roses.

Le sceptre représente toutes les qualités que l’on attribue généralement à la Mère du Christ. 

Retour à la photo des pièces du couronnement

4. Le globe 

L’Enfant tient sur son poing droit un globe d’un diamètre de 16 cm, décoré de feuillages gravés et sommé d’une croix ornée de perles fines et portant le monogramme IHS. La sphère est décorée d’améthystes, de coraux ainsi que des rubis et des pierres bleues.

Le Christ est venu, non pour une minorité de l’humanité, mais toute l’humanité. C’est toute l’humanité dans son ensemble qui doit être sauvée. Le message évangélique de Jésus Christ s’adresse à nous tous, qui que nous soyons.
Par ce signe, le chrétien n’est-il pas appelé à être aussi « lumière du Monde » ?  

Retour à la photo des pièces du couronnement

5. Le Cœur de Notre Dame 

Fixé à une cordelière dorée, cette pièce bombée et à double face, sommé d’un buisson ardent, est en vermeil et d’une hauteur de 11 cm. Sur l’avant sont gravés un M et une croix entourés de cinq étoiles. Sur l’arrière, ont peut lire la date et le millésime 1897 du couronnement. Cette pièce fut offerte par la paroisse Notre Dame de Namur.

Beaucoup de madones sont représentées avec un cœur rayonnant de grâce (voir la médaille du Bac ou N.D. de Beauraing).

Ce cœur représente toutes les grâces d’Amour que la Mère de Jésus Christ offre à l’Humanité.
C’est aussi à ce cœur que nous les orants qui la prions, lui demandons : « Maintenant…et à l’heure de notre mort, priez pour nous ».

Retour à la photo des pièces du couronnement

6. Le Manteau 

En velours pourpre, il est bordé de galons de fils d’or et orné à l’arrière du monogramme MR brodé en fils d’or sur un fond de velours bleu. Cette pièce fut spécialement réalisée pour le couronnement.

Une icône existe représentant la Vierge Marie ouvrant largement son manteau sous lequel s’abritent les fidèles, ses nombreux enfants.

Le manteau peut symboliser le refuge auprès de Marie.

Retour à la photo des pièces du couronnement

7. Le Collier 

D’une longueur de 94 cm. Le collier est formé d’une double cordelière de fils d’or avec quatre glands.

Il accompagne le manteau.

Retour à la photo des pièces du couronnement

8. Le Voile 

également réalisé pour le couronnement, il mesure 230 sur 87 cm.

Cette somptueuse dentelle de Bruxelles est richement décorée de bouquets, de grandes et petites fleurs, des feuillages et de larges guirlandes.

Il représente un travail magnifique de finesse, de précision et de patience.

Retour à la photo des pièces du couronnement