Passerelle numéro 18
Avril 2001

RETOUR - AUTRES "PASSERELLES"

Sommaire

Editorial
Vie liturgique

        - Les célébrations
        - Le sacrement des malades
Prières
        - Bonjour Seigneur de mon coeur
        - N'ayez pas peur
        - Prier pour les vocations
Etincelles
        - Le vieil homme de Calcutta
        - Vis le jour d'aujourd'hui
Humour
Notre église
        - Le choeur
        - Les statues de notre église: sainte Rita
Flash sur: l'équipe d'animation paroissiale
Echos : Assemblée paroissiale du 18 mars 2001
Appel 


EDITORIAL

Donner envie de rencontrer le Ressuscité 

Dans la lumière de l’aube, les femmes découvrent la pierre roulée : le tombeau est vide ! Jésus est sorti du linceul : Il est vivant ! Il est passé de la mort à la vie, du rejet par ses concitoyens à l’offre d’un pardon inconditionnel. Cette Bonne Nouvelle est proposée à tous : Dieu nous aime par-delà nos rejets, nos négligences… quels que soient notre passé, nos convictions, notre origine…

Si cette Bonne Nouvelle fait notre joie, pouvons-nous la garder pour nous ? A part l’une ou l’autre personne audacieuse (comme vous peut-être, cher lecteur ?), qui ose parler à nos concitoyens de Celui qui est capable de transformer notre vie (et la leur…) ?

L’assemblée paroissiale du 18 mars a permis à chacun de s’exprimer sur ce qui peut faire grandir quelqu’un selon l’Évangile.

Voici déjà ce que l’un ou l’autre a exprimé (fin avril, seront mises à votre disposition les lignes de force de l’assemblée paroissiale ainsi que des propositions concrètes pour répondre aux aspirations exprimées alors) :

Nous ne pouvons que nous émerveiller devant ce que ces paroissiens vivent déjà, et remercier Celui qui est notre perle rare. Mais comment laissons-nous transparaître ce Seigneur ressuscité qui nous habite ? Donnons-nous envie aux autres d’ouvrir leur cœur à Celui qui offre à chacun un avenir nouveau?

Que ce temps pascal soit pour nous l’occasion de vivre davantage du Ressuscité. Et que notre style de vie suscite chez quelqu'un d’autre le désir de rencontrer Celui qui donne sens à notre vie.

Ch. Vinel

RETOUR

VIE LITURGIQUE

Les célébrations

Mercredi 2 mai :
à 15h30 : sacrement des malades (voir texte ci-dessous)
Vendredi 4 mai :
de 20h15 à 21h30 : veillée de prière pour nous aider à répondre aux appels de Dieu.
Dimanche 6 mai :
à 10h30 : troisième célébration de la première communion eucharistique au cours de la messe dominicale
à 15h30 : confirmation d’adultes du Brabant wallon par Monseigneur Vancottem
Dimanche 20 mai :
11h : messe de professions de foi
9h : messe supplémentaire
Jeudi 24 mai :
Ascension du Seigneur
Dimanche 3 juin :
Pentecôte

RETOUR

Le sacrement des malades

Des réactions comme celle-ci se rencontrent encore, hélas. C’était " l’extrême onction ", qui est redevenue le sacrement des malades, et non des mourants. Pour que quelqu'un puisse bénéficier de cette rencontre avec Jésus ressuscité, il vaut mieux qu’il soit bien conscient ! Car aujourd'hui comme hier, Jésus veut réconforter les malades, et parfois en guérir un.

Alors, ne laissez ni Jésus, ni ses prêtres au chômage… appelez un prêtre avant de subir une intervention chirurgicale importante, ou quand l’âge vous fait brusquement passer un cap dans votre santé, ou si une maladie vous pèse fort : Jésus veut vous soulager, vous soutenir dans ce temps d’épreuve : permettez-le lui en demandant ce sacrement. Il apporte paix et courage dans les épreuves.

Dans la paroisse, vous pouvez aussi recevoir ce sacrement de manière communautaire le mercredi 2 mai à 15h30 en notre basilique. Il sera suivi d’un petit goûter. Il suffit que vous en fassiez la demande à Vincent ou à moi. N’hésitez pas à nous en parler.

Ch. Vinel

RETOUR

PRIERES

Bonjour Seigneur de mon cœur.

Bonjour Seigneur de mon cœur.
Aujourd’hui, je m’arrête un petit quart d’heure.
Je laisse lessives et repassages
Poussières et nettoyages,
Pour être près de Toi, avec Toi
Je voudrais te dire mes éblouissements,
T’adresser mes remerciements.
Pour Ton fils Jésus qui fut l’un des nôtres
Et qui nous a révélé Ton amour de Père ;
Pour Ton fils Jésus qui nous a montré
Comment vivre de Ton amour, en étant au service des autres ;
Pour Ton fils Jésus qui, en mourant crucifié,
Semblait avoir tout raté.
Mais Tu l’as ressuscité,
Montrant ainsi que Ton amour est le plus fort,
Que la Vie ressurgit après la mort.
Maintenant encore, Tu es là au cœur de ma vie,
Tu marches avec moi.
A chaque épreuve, Tu envoies une présence amie,
Dans mes déserts, Tu piques quelques fleurs,
A chaque croix trop lourde, Tu envoies un Simon de Cyrène,
Chaque fois que j’ai envie d’abandonner,
Tu ouvres des portes sur l’Espérance,
Après chaque souffrance, Tu envoies la Vie à profusion.
Aide-moi, Seigneur, à être aussi présence amicale pour les autres,
Aide-moi à tendre la main à ceux qui sont dans la nuit,
Aide-moi à être l’oreille attentive et à révéler Ta présence.
Et garde dans Ta main tous ceux que j’aime
Et aussi ceux que je n’aime pas assez

S. Fornaroli

RETOUR

N’ayez pas peur

Nous sommes souvent paralysés par nos peurs : peur de l’avenir, peur de la maladie ou de la mort, peur de l’échec, peur de perdre notre réputation ou nos amis, peur de ne pas être reconnus, aimés, appréciés, peur d’être déçus, trompés, peur de l’inconnu, peur de l’étranger, peur des changements, peur de se dire, de s’affirmer chrétien, peur de témoigner de nos convictions chrétiennes par peur du " qu’en dira-t-on? "

" N’ayez pas peur, ouvrez toutes grandes vos portes au Christ " a dit Jean Paul II. Il reprenait les paroles de l’Evangile de St Luc qui nous raconte la première apparition, au soir de Pâques, de Jésus ressuscité aux apôtres, effrayés et remplis de crainte, qui leur dit (Luc ch 24, v 36 à 39): " Pourquoi tout ce trouble et pourquoi des doutes montent-ils en votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds ; c’est bien moi. "

Les apôtres se sentaient seuls. Celui qui avait été leur guide n’étant plus, qu’allaient-ils devenir dans un milieu qui leur était hostile ? Mais Il est là, ressuscité et Il les envoie témoigner de son message.

Jésus nous invite à dépasser notre peur, à réchauffer notre tiédeur, à être dans la foi et dans l’espérance. Il nous apporte la paix du cœur, la réconciliation, le pardon et l’indulgence de Dieu pour nos fautes. Il nous donne la force pour témoigner de Lui, pour vivre dans la justice, la vérité, l’amour, pour construire un monde plus juste et plus fraternel en partageant nos richesses avec les autres.

" N’ayez pas peur " nous dit Jésus aujourd’hui encore. C’est ensemble que nous pourrons surmonter nos peurs et multiplier nos forces comme le traduit cette prière d’auteur anonyme intitulée " Donnons-nous la main ".

Quelle folle audace tu as eue, Seigneur Jésus,
de nous confier pareille mission !
Tu nous envoies vers les hommes d’aujourd’hui
pour leur dire que la vie en vaut la peine
parce qu’elle est le fruit d’un Amour.
Tu fais de nous les témoins de ta victoire sur la mort.
Tu nous invites à nous donner la main,
jeunes, adultes, enfants et vieillards,
pour former une grande farandole de joie
et rendre la terre plus habitable.
Sois avec nous tout au long de notre mission
et donne-nous rendez-vous au jour de la moisson,
pour qu’avec tous nos frères nous chantions ton éternité.

G. Thomas

RETOUR

Prier pour les vocations

Une vocation, c’est quoi ? Est-ce une chose ?… " J’ai la vocation… "

Je préfère parler d’appel de Dieu, ou de Dieu qui appelle. Alors, si Dieu nous appelle chacun (être chrétien est une réponse à l’appel de Dieu), pourquoi prier ? Car ce n’est pas nous qui allons faire pression sur Dieu pour lui dire ce qu’Il doit faire… Non, c’est plutôt nous qui avons besoin de toujours mieux discerner ce que Dieu attend de nous, ce à quoi Il nous appelle, en vue de Lui répondre en actes. Mais ici aussi nous pouvons nous entraider : par la prière et la confrontation à la Parole de Dieu, nous devenons plus sensibles aux désirs de Dieu, pour y correspondre nous-mêmes, et y aider les autres. Et puisque Dieu ne comble que des cœurs qui ont faim de Lui, si nous avons la chance d’avoir faim, nous pouvons, en priant pour d’autres, nous

laisser combler par Dieu aussi en leur faveur. C’est la prière d’intercession qui s’appuie sur la communion des saints, c’est-à-dire sur la communication dans l’Église (du ciel et de la terre) de l’Amour reçu de Dieu en Jésus. Oui, Dieu nous offre la possibilité de nous communiquer mutuellement une partie des dons qu’Il nous fait.

Génial, non ? Alors, pourquoi n’en profitons-nous pas plus ??

Joignez-vous à nous ce vendredi 4 mai : nous intercéderons ensemble (ce qui est quand même plus facile…) pour tous les chrétiens, et en particulier pour celles et ceux que Dieu appelle à tout quitter pour suivre son Fils.

Ch. Vinel

Père Saint, envoie ton Esprit, qu’Il souffle sur ton Eglise, qu’Il ouvre nos cœurs à ta présence, nous emplisse du désir de te connaître et nous donne faim de ta Parole.

Qu’Il fasse de nous une communauté de disciples tournés vers Toi et vers les autres avec la volonté de travailler ensemble à l’annonce de ta Bonne Nouvelle et à l’avènement de ton Règne.

Apprends-nous à nous accepter dans la diversité de nos cultures et de nos traditions, à nous pardonner mutuellement les péchés et les fautes du passé, à nous rapprocher les uns des autres pour devenir ensemble signes de ton Amour universel.

Avec Marie, Mère de l’Eglise, nous te prions Père, répands ton Esprit en abondance pour que nous devenions une Eglise selon ton Cœur, plus fidèle à la mission que tu lui confies.

Mission Universelle

RETOUR

ETINCELLES

Le vieil homme de Calcutta.

Un vieil homme de Calcutta posa la question :
- " Qui est ce Christ de Mère Térèsa ? "
- " Il s’agit de notre Guru, vieil homme, de notre Seigneur et de notre Dieu. "
- " De quel Dieu s’agit-il donc ? "
- " D’un Dieu d’Amour, vieil homme. "
- " Comment peut-il m’aimer, Mensabib ? Il ne me connaît même pas "
- " Oh si, qu’il te connaît ; est-ce qu’il ne t’a pas fait arriver ici, de l’autre bout de la ville ? Est-ce qu’il n’a pas envoyé sa sœur dans le bidonville de Motijihl, afin de te ramener parmi nous ? Ne t’aime-t-il donc pas, vieil homme ? "
Après une pause, il reprit :
- " Crois-tu que moi aussi, je puisse l’aimer à mon tour ? "
- " Bien sûr que tu le peux, et c’est facile. On l’aimera ensemble, vieil homme. Mais maintenant, dors ! Demain, nous en reparlerons.
Et c’est ainsi, qu’au seuil de la mort, une nouvelle espérance naquit.

(d’après un bulletin de Missio – 1991)

RETOUR

Vis le jour d’aujourd’hui

Vis le jour d’aujourd’hui,
Dieu te le donne, il est à toi, vis-le en lui.
Le jour de demain est à Dieu, il ne t’appartient pas.
Ne porte pas sur demain le souci d’aujourd’hui.
Demain est à Dieu : remets-le lui.
Le PRESENT est une passerelle :
si tu le charges de regrets d’hier,
de l’inquiétude de demain,
la passerelle cède et tu perds pied.
Le PASSE ? Dieu le pardonne.
L’AVENIR ? Dieu le donne.
Vis le jour d’aujourd’hui en communion avec Lui,
et s’il y a lieu de t’inquiéter pour un être bien-aimé,
regarde-le dans la lumière du Christ ressuscité.

Prière trouvée sur une petite sœur du Sacré-Cœur tuée en Algérie.

…et le pape Jean XXIII nous dit aussi …

Rien qu’aujourd’hui, je croirai fermement, même si les circonstances prouvent le contraire, que la bonne providence de Dieu s’occupe de moi, comme si rien d’autre n’existait au monde.

RETOUR

HUMOUR

Bulletin de notes de Jésus

Jésus qui est interne à l’école Saint-Philippe, rentre à Nazareth avec son bulletin du deuxième trimestre. Finalement ce n’est pas bon. Sa mère a déjà vu ce mauvais

bulletin, mais elle n’a rien dit, méditant toutes ces choses dans son cœur. Mais le plus dur reste à faire, il faut montrer le bulletin à Joseph.

Mathématiques : ne sait quasiment rien faire, à part multiplier les pains et les poissons. Sens de l’addition même pas acquis : affirme que son père et lui ne font qu’un.
Ecriture : n’a jamais son cahier et ses affaires ; est obligé d’écrire sur le sable.
Chimie : ne fais pas les expériences demandées ; dès qu’on a le dos tourné, transforme l’eau en vin pour faire rigoler ses camarades.
Sport : au lieu d’apprendre à nager comme tout le monde, marche sur l’eau.
Expression orale : de grosses difficultés à parler clairement, s’exprime toujours en paraboles.
Ordre : a perdu toutes ses affaires à l’Internat. Déclare sans honte qu’il n’a même pas une pierre comme oreiller.
Conduite : fâcheuse tendance à fréquenter les étrangers, les pauvres, les galeux.

Joseph dit que vraiment, ça ne peut pas durer, qu’il doit prendre des mesures.

" Eh bien, mon p’tit Jésus, puisque c’est comme ça, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques. "

Relevé dans " En famille "
Bulletin des Pères et des Sœurs de Chavagnes en Paillers.

RETOUR

NOTRE EGLISE

Le choeur

Le chœur de l’église, qui est au centre de l’action liturgique, doit être beau. C’est pourquoi, il est décoré de vitraux, de fleurs choisies en fonction du temps liturgique, et de cierges, évoquant la lumière du Christ, " lumière du monde " dans nos ténèbres.

La beauté sauvera le monde

(Dostoïevski)

La statue de Sainte Rita (1381 – 1457)

S’il y a une statue qui est bien à sa place dans notre église, chez Notre-Dame de Paix et de Concorde, c’est bien celle de Sainte Rita. Elle est en effet invoquée pour demander la paix dans les familles et dans la société civile en général.

Si son culte est mieux attesté que sa vie, on sait cependant qu’elle vécut dans le petit village italien de Cascia, à une époque où les querelles de clans étaient féroces dans l’Italie du XVème siècle. Mariée contre son gré (elle voulait consacrer sa vie à Dieu) à un homme violent, dont elle eut deux fils, elle réussit, par douceur, à le convertir ; malheureusement, il meurt après 18 ans de mariage, victime d’une vendetta. Elle perd aussi ses deux enfants dans des circonstances mystérieuses.

Demeurée seule, Rita s’emploie à ramener la paix et la concorde entre les clans ennemis, pardonnant aux assassins, avant d’entrer chez les Augustines de Cascia. Elle y vivra une vie mystique intense et recevra les stigmates de la Passion.

Après sa mort, le culte populaire se répandit rapidement et elle reçut le titre de patronne des causes désespérées. Sa fête se célèbre le 22 mai.

Un texte de Saint-Paul, dans la Lettre aux Romains (Rom 12,21) peut s’appliquer à Sainte Rita : " Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien. "

Sources : Le Livre des Saints par M.-H. Congourdeau & J. Fournier
Le Livre des Prénoms par A. Vinel

RETOUR

Pour mieux comprendre la liturgie de Pâques

L’Alléluia repris par toute l’assemblée, est une acclamation en langue hébraïque qui signifie : louez Dieu ! On l’omet pendant le Carême, pour mieux le laisser résonner la nuit de Pâques, lorsque de façon triomphale la résurrection du Christ est annoncée

 

FLASH SUR

L’équipe d’animation paroissiale

André de Pierpont, vous êtes membre de l' E.A.P., pouvez-vous décrypter cette abréviation, qui peut sembler surprenante?

E.A.P. en abrégé veut dire  Equipe d'Animation Paroissiale, ce qui n'est peut-être pas beaucoup plus clair.  Il s'agit d' une équipe restreinte, qui est chargée de porter avec les prêtres l'ensemble de l'animation pastorale de la paroisse.

En quoi consiste sa mission?

Son but n'est pas de tout faire, mais de veiller à ce qu'un maximum de choses se fasse.

Parmi ses tâches, l'EAP veille à coordonner la vie paroissiale, à initier et favoriser des initiatives diverses dans la paroisse ainsi qu'à prendre des décisions pastorales.

Plus concrètement, qu'avez vous déjà réalisé et comment avez-vous été désignés?

En fait, nous existons depuis près de 3 ans, une année de préparation à la mise en place d'une EAP et près de 2 ans de véritable fonctionnement.

Au cours de la première année nous avons abordé de nombreux sujets, tâtonnant pour savoir comment réussir dans la mise en route de cette équipe. Lors de nos réunions, qui se tenaient toutes les 3 semaines, nous avons discuté longuement de ce qui se faisait et ne se faisait pas dans la paroisse. Nous avons terminé l'année par une soirée d'explication de nos activités, soirée à laquelle étaient conviés tous ceux qui ont un rôle actif dans la paroisse. Les 80 participants à cette réunion ont également été invités à proposer des candidats, censés représenter l'ensemble de la communauté.

Sur ces bases, Christian et Vincent ont choisi  6 personnes, qui forment avec eux l'EAP d'aujourd’hui.

En juillet 1999, l'équipe était définitivement formée, et nous nous sommes mis au travail. Nous avons gardé le rythme d'une réunion toutes les 3 semaines environ. Au début, nous avons consacré du temps à des activités liées au jubilé de l'an 2000. C'est ainsi que nous avons organisé un concert de Noël, activité que nous envisageons de recommencer à l'avenir (s' il y  a des personnes désireuses d'aider à l' organisation, elles peuvent se faire connaître).

Dès le milieu de l'année dernière,  nous nous sommes penchés sur notre projet phare, à savoir " Comment voyons-nous notre paroisse demain? " La voulant plus participative, plus missionnaire, avec plus d'écoute et de service,  nous avons abordé le thème de l'évangélisation.  C'est à ce sujet que nous avons consacré la plupart de nos réunions depuis lors. Certains d'entre nous, ainsi que quelques paroissiens, ont  même été voir ce que sont les cellules d'évangélisation à Sanary-sur-Mer dans le sud de la France.

Tout cela a abouti à l'organisation d'une Assemblée Paroissiale, qui a réuni 60 personnes sur ce thème le 18 mars dernier.

Dernière question: qui sont les membres et quelle est la durée des mandats?

Les membres actuels sont :
- les prêtres Christian Vinel et Vincent della Faille,
- 3 dames: Monique Froidmont, Anne Gelders et Danielle Thomas,
- 3 messieurs: Philippe Van De Merckt, JJ Van Schaftingen et André de Pierpont.

Les mandats sont d'une durée de 2 à 4 ans renouvelables une fois, ceci afin d'assurer une continuité ainsi qu’un renouvellement.

RETOUR

ECHOS

L’assemblée paroissiale du 18 mars 2001

Voici deux échos de l’assemblée paroissiale du 18 mars dernier.

Le premier informera en particulier les personnes qui n’ont pu y participer, le second nous invite tous à réfléchir à la manière dont nous pouvons y donner suite.

L’assemblée paroissiale a été une réussite, tant au point de vue de la convivialité que de la pastorale générale.

Trois ateliers étaient au programme et chaque personne pouvait choisir l’atelier qui lui convenait le mieux. Chaque personne donnait son avis sur le sujet traité. Les avis étaient alors repris sur un tableau par les animateurs, de manière à permettre à l’équipe d’animation paroissiale d’en faire la synthèse.

Il est aussi important de dire que c’était une journée de rencontre, permettant de faire plus ample connaissance autour d’un buffet froid, très bien préparé par les bénévoles.

J. Rombaux

Une paroisse sans projet est une paroisse morte.

D’où l’importance de réfléchir à l’avenir de nos paroisses. Quels sont les choix à opérer pour que les paroisses ou plus largement les communautés chrétiennes puissent mieux répondre aux défis de notre société sécularisée ? Le sujet est vaste et complexe. Lors de l’assemblée paroissiale, nous avons partagé des idées, des convictions personnelles pour nourrir cette recherche et nous donner à penser.

Cette démarche devrait maintenant aboutir à une réflexion sur l’action et sur l’engagement au sein de la paroisse.

J. de la Barre

RETOUR

APPEL

Vous qui nous lisez, vous êtes intéressé par le contenu de La Passerelle, comme par les informations et/ou les articles de fond de Dimanche. Si leur distribution est gratuite, il n'en est pas de même de leur impression. Il en coûte quelque 160.000 francs par an à la paroisse (140.000 pour Dimanche et 20.000 pour La Passerelle).

Pouvons-nous faire appel à votre générosité et vous demander une participation dans ce coût, en versant votre contribution au compte n° 271-0470858-52 de l'asbl A.O.P. Région de Wavre, section Notre-Dame de Basse-Wavre, 1300 Wavre

Vous pouvez aussi déposer votre quote-part lors de la collecte qui est organisée dans ce but. Déjà merci.

RETOUR