Passerelle numéro 24
Février - Carême 2002

 

RETOUR - AUTRES "PASSERELLES"

 

Sommaire

Editorial
Vie liturgique
        - Pour mieux comprendre la liturgie
        - Les thèmes du Carême

Vie Paroissiale
        - Création d'un Conseil Paroissial
        - Les collectes

Pour ne pas entrer dans la haine …
Flash sur … les partages d’Evangile
Etincelles
        - Recommence
        - Unique

Humour


EDITORIAL

"Choisir son Carême"

Voici revenu le temps du Carême et avec lui la question de savoir comment nous allons le "faire", quelle figure nous allons lui donner, avec ce que cela suppose d'efforts, de restrictions ou, au contraire, de choses en plus.

Si nous nous sentons individuellement impuissants face aux défis de la science, défis de religions et croyances multiples, défis d'une culture et d'une économie qui se mondialisent dans un monde qui se rétrécit, violences, fanatismes, inquiétudes sur le sens et l'avenir de notre univers, ne baissons pas les bras.

Beaucoup de choses sont à faire "près de chez nous". Que de fois ne nous plaignons nous pas d'avoir une vie trop stressée, hyper-occupée de sorte qu'il nous semble n'avoir plus de temps pour ce qui devrait en être le principal : la vie de famille, l'écoute intérieure de l'Esprit, l'attention à l'autre, le partage, la méditation de la Parole, la prière. Ce qui nous est proposé durant cette période, c'est retrouver l'essentiel, nous mettre à l'écoute de Dieu et nous interroger sur l'équilibre et l'harmonie dans notre vie quotidienne.

Le carême pourrait être l'occasion d'un certain jeûne des superflus qui en soi ne sont pas condamnables mais qui prennent trop de place, de ces trop brefs instants que nous devrions réserver à nos proches, nos amis, nos voisins.

Si nous n'avons que peu ou même plus de disponibilité pour eux, alors c'est que quelque chose ne va plus et le carême peut alors être l'occasion de s'interroger sur notre mode de vie.

Son but n'est pas de "se mortifier", de faire de nous des "têtes de carême" comme on disait autrefois, mais de nous libérer de tout ce qui nous entrave et nous retient prisonniers d'habitudes acquises.

Se trouver devant le carême, c’est toujours se retrouver devant des choix. Il s’agit moins de se priver d’une cigarette, d’un bout de chocolat ou d'un "petit verre".

Loin d'être un temps sombre, rivé sur une ascèse rigoureuse, austère et négative, il pourrait être le point de départ d'une vie en profondeur sans aucun mépris des choses ni des hommes, ce qui serait à l'opposé de tout l'enseignement du Christ, et pourrait nous ouvrir un chemin pour retrouver ce qui nous fait vivre. Mais pour vivre pleinement, il faut prendre un risque, celui de perdre ce qui fait une partie de notre temps, les petits bonheurs faciles et immédiats.

Sur le chemin qui mène vers Pâques, faire Carême :

Guy Thomas.

RETOUR

VIE LITURGIQUE : Carême 2002

FEVRIER
Du samedi 16 février à 21h au dimanche 17 février à 7h du matin : nuit d’adoration en ce 1er dimanche de Carême.
Mardi 19 février de 20h15 à 21h30 à la cure : Prier à partir de la Parole de Dieu – partage d’Evangile sur l’Evangile du dimanche suivant.

MARS
Dimanche 3 mars à 10h30 : messe des familles.
Mercredi 13 mars : 18h : messe festive avec les enfants en catéchèse
18h45 : Repas de solidarité avec le Tiers-Monde.
23-24 mars : dimanche des Rameaux et de la Passion.
Lundi 25 mars à 20h à Basse-Wavre: célébration de la réconciliation.
Mardi 26 mars à 20h à S.Jean-Baptiste : célébration de la réconciliation.
Mercredi 27 mars à 18h30 : messe chrismale à Nivelles.
Jeudi Saint à 20 h : Cène de Seigneur, suivie de la prière.
Vendredi Saint : 15 h : Chemin de croix et confessions.
20 h : office de la Passion.
Samedi Saint : attente de la Résurrection.
15 à 18h : confessions - 21 h : veillée pascale.
Dimanche de Pâques : 10h30 & 18 h : messes de la Résurrection.

AVRIL
Lundi 8 avril
: fête de l’Annonciation.
Samedi 20 avril à 18 h : confirmation des enfants de 13 ans
Dimanche 21 avril à 15h30 : confirmations d’adultes du Brabant Wallon

RETOUR

Pour mieux comprendre la liturgie

Il y a quatre couleurs liturgiques. Le blanc (ou l’or) pour les grandes fêtes, le vert pour le temps ordinaire (le temps ordonné à Dieu), le rouge pour célébrer l’amour (l’Esprit Saint) et le sang versé des martyrs, le violet pour les temps d’espérance (Avent, Carême, deuil, réconciliation)

A la messe, on lit l’Ecriture dans un certain ordre : l’Ancien Testament, qui annonce le Christ ; les psaumes, qui sont la prière essentielle de Jésus lui-même ; les Actes des Apôtres ou les épîtres des premiers chrétiens aux communautés naissantes ; pour aboutir dans la proclamation de l’Evangile (= la Bonne Nouvelle) de Jésus-Christ.

L’ensemble de ces lectures est articulé sur un thème propre à chaque célébration. Les principaux thèmes du Carême sont repris ci-dessous.

RETOUR

Les thèmes du Carême 2002

Mercredi des Cendres
C’est de tout son cœur qu’il faut revenir à Dieu. Pour réconcilier le monde avec lui , le Père a envoyé le Christ qui montre aux chrétiens comment vivre sous le regard de Dieu : prière, jeûne, aumône, et nous demande d’avoir une attitude VRAIE, sans recherche hypocrite de l’estime des hommes.

1er dimanche (les tentations au désert)
Aux conséquences universelles de l’attitude d’Adam, s’oppose l’œuvre du Christ, qui par son obéissance rachète la désobéissance de tous. Au cours du Carême, l’Eglise est invitée à réajuster sa vie de Foi et à refuser toute compromission avec les puissances terrestres.

2ème dimanche (la Transfiguration)
Dieu choisit Abraham pour renouer avec l’homme le dialogue interrompu par le péché. Ce n’est qu’après un long itinéraire que sa postérité connaîtra la vraie vie de la Terre Promise. De même, le Christ devra passer par la passion et la mort pour parvenir à la vie. Pour les disciples, peu enclins à saisir ce message, la Transfiguration sera une expérience fugitive où le Père leur demande de suivre le Serviteur souffrant.

3ème dimanche (la Samaritaine)
Au désert, le peuple met Dieu à l’épreuve. Mais tel Moïse, procurant de l’eau au peuple assoiffé, le Christ ne cesse de répandre en nos cœurs l’eau vive de l’Esprit, signe de l’amour divin. Cette eau vive est aussi celle qui nous fait accéder au mystère de Jésus, tout comme la Samaritaine parcourant les étapes progressives de la Foi.

4ème dimanche (l’aveugle-né)
Baptisés dans le Christ, tous les hommes sont devenus " un homme nouveau " et doivent s’arracher aux ténèbres du péché pour vivre dans les liens de la charité. Ceux qui humblement se reconnaissent aveugles, s’ouvrent à la lumière du Christ. Au contraire, ceux qui, comme les Pharisiens, prennent l’aveugle-né pour un pécheur puni, sont les vrais pécheurs dans leur refus de croire au Christ.

5ème dimanche (la résurrection de Lazare)
Au peuple d’Israël, anéanti par le désespoir de l’exil, le prophète prédit un glorieux renouveau. De même, par l’Esprit, une force de vie nouvelle sera donnée au croyant, une vie de fils adoptif du Père. Le retour à la vie de Lazare est le signe d’une double réalité : le don de la vie donnée aux hommes en plénitude et ce par la mort du Christ.

6ème dimanche (Rameaux et Passion)
Le Serviteur proclame son élection divine, la nécessité de la souffrance dans sa mission et la constance qu’il puise dans le soutien de Dieu. A l’humiliation jusqu’à la Croix, répond l’Ascension du Fils de Dieu dans la gloire. Et les fruits de cette œuvre de salut accomplis par le Christ nourrissent et font vivre les hommes de tous les temps sur la terre entière.

L.F.

RETOUR

VIE PAROISSIALE

Création d’un Conseil Paroissial

L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) poursuivant son objectif envisage de mettre sur pieds un conseil paroissial. Le conseil paroissial est un lieu de communication entre les différentes composantes de la paroisse : il fait écho de façon organisée et régulière à ce que vivent, souhaitent, regrettent, suggèrent les paroissiens.

Ce conseil est à distinguer de l’Assemblée Paroissiale (organisée dans notre paroisse le 18 mars 2001) : il permet en effet un travail systématique en rassemblant les délégués des groupes actifs ainsi que des personnes représentant d’autres composantes qui peuvent également contribuer à l’épanouissement paroissial.

La manière dont les groupes paroissiaux délégueront un de leurs membres est stipulée dans la lettre qui leur est envoyée, et dont quelques exemplaires sont à votre disposition à l’entrée de la basilique.
Toute personne estimant qu’elle peut apporter quelque chose au conseil paroissial et désireuse d’en faire partie, même si elle n’est pas déléguée par un groupe, peut demander sa cooptation auprès de l’EAP. Les mandats des membres cooptés sont soumis aux mêmes règles que les mandats des autres membres (3 ans renouvelable une fois).

Il est demandé à toute personne intéressée de remettre sa candidature à Christian Vinel ou Vincent della Faille d’ici la fin février 2002.

La première réunion du Conseil Paroissial est prévue le dimanche 17 mars de 15h00 à 17h30, à la salle du Rivage. Ce premier conseil aura pour but de permettre aux membres de faire connaissance, de faire un premier tour de table relatif à ce qui se vit dans la paroisse et d’émettre des premières suggestions. Nous vous remercions de votre collaboration en vue d’une paroisse toujours plus vivante et accueillante.

L’EAP (Christian Vinel, Vincent della Faille, Damien Desquesnes, Danielle Thomas, Anne Gelders, Monique Froidmont, Guy Monseur, JJ Van Schaftingen, Marc Petit)

RETOUR

Les collectes

A quoi servent les collectes ?

Si les prêtres sont rémunérés par l’Etat fédéral, la paroisse ne vit que de dons, sauf en ce qui concerne le culte : la fabrique d’église, financée en partie par la commune, et en partie par les paroissiens, se charge, dans la limite de ses budgets très rigides, des dépenses liées au fonctionnement de la basilique.

Habituellement le premier dimanche du mois, la collecte pour la fabrique d’église apporte sa quote-part dans l’achat des hosties et des cierges de célébration, dans l’éclairage, le chauffage (+ de 100.000 FB par an… malgré la vigilance à ne pas gaspiller), le nettoyage de la basilique, l’organiste, l’entretien de la chaudière, de l’orgue, des cloches, de l’horloge et des réparations ou améliorations fréquentes ainsi que l’assurance du bâtiment. Il est bon de savoir que les collectes du premier dimanche et l’intervention substantielle de la commune ne suffisent pas pour couvrir les dépenses : le reste est payé par la caisse paroissiale, c’est-à-dire les collectes pour la vie paroissiale…

Chaque mois, excepté en juillet et août, l’évêché nous demande une collecte " prescrite " pour une association soutenue par les évêques, telles que Missions africaines, Animateurs pastoraux du Brabant Wallon, Carême de Partage, Formation des futurs prêtres,… Les autres collectes (en moyenne 2 par mois) sont affectées normalement à la vie paroissiale.

Celles-ci, dans leurs postes les plus importants, couvrent les frais de la maison paroissiale du Rivage, du secrétariat avec notamment les photocopies, le téléphone et les timbres, du traitement de la sacristine, de l’achat occasionnel de matériel, des médias paroissiaux que sont le journal Dimanche et la Passerelle, des assurances, de la formation des catéchistes et de leurs manuels, de la décoration florale de la basilique…

De temps à autre, nous répondons à un appel différent de celui destiné aux dépenses courantes de la paroisse : la collecte est alors affectée, comme ce fut le cas par exemple en 2001, en remontant dans l’année, à Wavre Solidarité (Noël et mai), au film de présentation de la paroisse qui a précédé la messe télévisée, au cadeau pour le diaconat de Damien, au cadeau pour l’anniversaire d’ordination de Michel.

Voici les résultats des collectes de l’année 2001 :
Collectes Fabrique d’église : 182.724 FB
Collectes " prescrites " : 304.253 FB
Collectes vie paroissiale (et autres) : 558.203 FB

Je saisis l’occasion pour vous remercier pour votre contribution qui permet à notre paroisse de faire face aux dépenses ordinaires. Mon souci, partagé avec les personnes qui m’aident dans la gestion des finances paroissiales, en particulier Guy Jourquin, administrateur de l’Association des Œuvres Paroissiales, est de mettre à disposition de la gestion matérielle tout autant que des groupes à vocation pastorale et spirituelle, les moyens dont ils ont besoin pour que vive notre paroisse, pour que tous ceux qui frappent à sa porte soient accueillis dans leur demande, pour que l’annonce de l’Évangile ne soit pas freinée par le manque de moyens…, tout ceci dans un esprit de partage avec les moins favorisés et de vigilance par rapport aux dépenses. Vous savez que toutes les personnes qui font partie des différents groupes paroissiaux sont bénévoles. Malgré cela, les besoins sont importants et ne sont pas toujours couverts par les collectes…

Christian Vinel

RETOUR

POUR NE PAS ENTRER DANS LA HAINE

Seigneur,

On dit que tous ces terroristes sont des fous et des salauds. Je le dis aussi. J'ai mis longtemps à accepter que, malgré tout, ce sont des hommes. Des frères monstrueux, mais des frères.
Ils sont jeunes. Pourquoi font-ils cela ?

S'attaquer avec tant de lâcheté à des innocents. Quelles violences dans leur vie, quelles ignorances, quel goût du mal les jettent dans de tels crimes ? Ces actes ignobles engendrent des haines effrayantes.

Seigneur, je te prie d'abord pour les victimes. Reçois-les comme tu reçois tous ceux qui ont souffert injustement.
Je te prie aussi pour les proches des victimes. Qu'ils ne soient pas abîmés dans leur coeur par la haine envers les meurtriers.

On entend reparler de la loi du talion, œil pour œil, dent pour dent. Aide-nous à ne pas répondre à la haine par la haine.

Je te prie pour tous ceux qui en viennent à tuer aveuglément. Je ne comprends pas. Je sais que le terrorisme est l'arme dernière des peuples qu'on a désespérés. Toi qui lis en eux, je Te supplie de changer leurs pensées et leur cœur.

Je ne peux pas me contenter de savoir qu'à juste titre, on les traque.
Je voudrais aussi qu'on puisse les écouter, leur parler, essayer d'ouvrir les yeux à ceux qui se sont laissé entraîner, apprendre quelque chose sur leur inimaginable aveuglement.
Pour lutter contre le terrorisme, il faut sûrement être très ferme, peut-être très dur. Mais pas haineux.
Un cœur de haine ne peut rien contre la haine.

Seigneur, préserve-nous d'entrer dans la haine !

A.Seve

RETOUR

FLASH SUR ...

Partage d’évangile des jeunes :

Vincent della Faille, pourrais-tu décrire en quelques phrases le partage d’évangile que tu as régulièrement avec un certain nombre de jeunes ?

Le partage d’évangile à lieu à la cure le vendredi soir de 19h à 20h. Les jeunes sont au courant qu’ils peuvent y venir chaque vendredi, même pendant les vacances, les examens, les blocus,…

A 19h, il y a un petit temps d’accueil. Temps où chacun donne des nouvelles de ce qu’il a vécu durant la semaine écoulée et c’est aussi l’occasion d’attendre un peu les retardataires éventuels.
Ensuite, nous nous tournons vers Celui qui nous rassemble autour de Sa Parole : temps de prière (des demandes, des mercis, invocation de l’Esprit, …)

Après quoi, nous lisons l’évangile du dimanche qui suit et nous tentons de savoir ce qu’Il peut nous dire à nous jeunes (je me considère encore comme un jeune, même si pour eux je suis déjà un vieux croulant !). Cela me semble essentiel, qu’ils puissent être touchés par La Parole de Vie, et qu’Elle soit nourriture pour leur vie.
Nous terminons en essayant de résumer ce qui a été partagé, par une idée clé ! Ainsi chacun peut retourner à ses activités avec une idée phare.

Combien de jeunes participent régulièrement à ces réunions ?

Leur nombre est assez variable. Parfois il n’y en a qu’un ou 2 (en période d’examens et de vacances) et quelques fois il y a 8 voire 9 jeunes. Ils ont tous entre 17 et 25 ans. Je pense qu’il est important de ne pas trop élargir la tranche d’âge, sinon ils ne seraient plus aussi libres dans leurs paroles et échanges.
Beaucoup de paroissiens m’ont déjà demandé s’ils pouvaient assister à cette réunion, et je leur ai répondu par la négative . Il serait dommage de ne plus leur permettre d’avoir un lieu où ils peuvent en toute liberté, dire ce qu’ils pensent et poser leurs questions au sujet de la foi.

A quel rythme se font ces réunions ?

Comme je l’ai dit au début, nous nous réunissons toutes les semaines. Il me semble que c’est un rythme essentiel dans la vie chrétienne, un peu comme le rendez-vous dominical ! Tous les 8 jours, ils ont eux aussi un rendez-vous avec la Parole de Dieu.
Lorsque je suis absent le vendredi soir Christian a la joie de me remplacer pour accompagner ce petit groupe de jeunes.,

Es-tu satisfait de la façon dont cela se déroule ? Aurais-tu un message particulier à faire passer par le biais de la Passerelle ?

Pour moi, cette réunion est un des bols d’air frais durant ma semaine, car elle me donne joie, et idées neuves… Je suis toujours surpris de voir la richesse de ce qui s’y partage ! J’entends souvent dire que dans la jeunesse il n’y a pas grand chose de bon, et bien j’ai envie de répondre : " Transformez-vous en petite souris et venez voir ce qui se vit dans la salle de réunion à la cure le vendredi de 19h à 20h. "

Ainsi soyons tous un peu plus à l’écoute de ses grands jeunes, car ils ont certes des choses à nous communiquer et même au sujet de la foi. Alors que dans ce domaine-là nous pensons devoir tout leur apporter.

Depuis quand cette initiative fonctionne-t-elle ?

Nous avons débuté ce partage d’évangile après le congé de Toussaint 2000. A la suite du pèlerinage de quelques jeunes de la paroisse aux JMJ de Rome 2000, ils m’ont demandé si c’était possible de commencer un partage sur la Parole de Dieu. Et voilà un peu plus d’un an que ce projet existe. Merci Seigneur, et merci à vous les jeunes.

Propos recueillis par A. Lepage

RETOUR

ETINCELLES

Recommence…

Si tu es las et que la route te paraît longue,
si tu t’aperçois que tu t’es trompé de chemin,
ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps,
… recommence.

Si la vie te semble trop absurde,
si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,
ne cherche pas à comprendre pourquoi,
… recommence.

Si tu as essayé d’aimer et d’être utile,
si tu as connu ta pauvreté et tes limites,
ne laisse pas là une tâche à moitié faite,
… recommence.

Si les autres te regardent avec reproche,
s’ils sont déçus par toi, irrités,
ne te révolte pas, ne leur demande rien,
…recommence.

Si l’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver,
le rameau fleurit sans demander pourquoi,
l’oiseau fait son nid sans songer à l’automne,

car la vie est espoir et recommencement.

Et Dieu dit : " Cela m’étonne toujours d’entendre des gens dire : :nous voilà arrivés ! Comme si on était un jour arrivé ! Ils croient trop vite

qu’ils peuvent vivre de leurs rentes, s’arrêter de chercher, s’arrêter de commencer et recommencer l’amour chaque jour. Comme si je les avais créés pour vieillir, stagner, ronronner ou végéter dans leurs acquis et fausses sécurités. Alors, réveillez-vous, ça suffit ! En avant, poursuis ta quête et que rien ne t’arrête. Rien n’est vrai que l’amour chaque jour recommencé. "

D’après Grégoire de Nysse (4ème siècle)

RETOUR

Unique

Si la note disait :
Ce n’est pas une note qui fait une musique.
… Il n’y aurait pas de symphonie.

Si le mot disait :
Ce n’est pas un mot qui peut faire une page.
…Il n’y aurait pas de livre.

Si la pierre disait 
Ce n’est pas une pierre qui peut monter un mur.
… Il n’y aurait pas de maison.

Si la goutte d’eau disait :
Ce n’est pas une goutte d’eau qui peut faire une rivière.
… Il n’y aurait pas d’océan.

Si le grain de blé disait :
Ce n’est pas un grain de blé qui peut ensemencer un champ.
… Il n’y aurait pas de moisson.

Si l’homme disait :
Ce n’est pas un geste d’amour qui peut sauver l’humanité
… Il n’y aurait jamais de justice et de paix, de dignité et de bonheur, sur la terre des hommes.

Comme la symphonie a besoin de chaque note,
Comme le livre a besoin de chaque mot,
Comme la maison a besoin de chaque pierre
Comme l’océan a besoin de chaque goutte d’eau
Comme la moisson a besoin de chaque grain de blé

L’humanité tout entière a besoin de toi, là où tu es, unique et donc irremplaçable

Michel Quoist.

RETOUR

HUMOUR : votre horoscope

Si vous êtes né entre le 1er janvier et le 31 décembre :
vous êtes sous le signe de la grâce de Dieu
(Tite 2 :11)

Astre dominant : la brillante étoile du matin (= Jésus-Christ),
Le soleil levant qui nous a invités d’en haut
(Luc 1 : 78)

En amour :
toujours heureux d’être aimé de Dieu et d’aimer, car " rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ "
(Romains 8 :39)

Vos voyages : l’Eternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à toujours (Psaume 121 : 8)

Votre santé :
- cette parole est certaine : si nous mourrons avec Lui, nous vivrons aussi avec Lui.
(Timothée 1 :15)
- ne vous inquiétez de rien.
(Philippiens 4 :6)

Votre argent :
- Dieu pourvoira à tous vos besoins selon Sa richesse.
(Philippiens 4 :19)
- j’ai appris à être content de l’état où je me trouve.
(Philippiens 4 :11)

Evènements mondiaux :
- vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerre ; gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent.
(Matthieu 24 :6)
- mais la bonne nouvelle du Royaume de Dieu sera prêchée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations.
(Matthieu 24 :14)

Evènements particuliers :
- mes destinées sont dans Ta main.
(Psaume 31 :16)
- toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu.
(Romains 8 :28)

NB : L’éditeur certifie n’avoir pas utilisé le marc de café pour déterminer ces révélations. La Bible est entièrement suffisante

RETOUR

+ + + + + + +

Votre témoignage, vos intentions de prière, ce qui vous a marqués dans vos lectures et qui peut être partagé dans " La Passerelle ", nous intéressent.
Ce journal paroissial étant également le vôtre, vous êtes invités à communiquer vos articles à Christian VINEL, rue du Calvaire, 2 à 1300 WAVRE
E-mail : cvinel@catho.be

+ + + + + + +